Coupe de France de robotique

De Wiki INTech
Aller à : navigation, rechercher

Eurobot est une compétition européenne de robotique qui a lieu tous les ans depuis 1994. Longtemps organisée à La Ferté-Bernard, elle est depuis 2016 organisée à La Roche-Sur-Yon par l'association Planète Sciences. Il ne s'agit pas de combats de robots mais de matchs au cours lesquels les robots doivent prendre, déposer, empiler des objets afin de marquer des points, sans gêner l'autre robot.

Historique

Au commencement fut la Coupe E=M6, créée par et diffusée dans l'émission E=M6. Avec un thème et un règlement changeant chaque année (Sumo, le football, les châteaux forts...), de nombreuses équipes venaient participer.

Dès 1998, devant le succès de la compétition en France, la Coupe s'est exportée dans d'autres pays européens avec la création d'Eurobot. Toutes ces compétitions suivent le même thème et le même règlement, ce qui permet des rencontres entre des équipes de différents pays. En 2008, 27 pays participaient à Eurobot.

En 2005, l'émission E=M6 se retire de l'organisation et de la diffusion de la compétition ; la Coupe E=M6 est renommée Coupe de France de robotique. Environ 200 équipes participent chaque année.

Le règlement

Le règlement d'Eurobot change chaque année. Néanmoins, voici certaines constantes que l'on retrouvera certainement lors de la prochaine édition :

  • les robots sont autonomes (aucun contrôle à distance) ;
  • un match oppose deux équipes et dure 90 secondes ;
  • chaque équipe peut avoir un ou deux robots ;
  • la table de jeu mesure 2 × 3 m ;
  • des emplacements sont prévus autour de la table afin de poser des balises, des petits circuits électroniques conçus par les équipes et permettant de repérer les robots sur la table.

Une compétition conviviale

Eurobot est une compétition conviviale. Cela peut déjà se constater au règlement :

  • il y a des actions faciles à faire, de manière à ce qu'un maximum d'équipes puisse participer ;
  • il y a des actions techniques, afin d'avoir des match impressionnants et de l'innovation technique ;
  • il est interdit de gêner le robot adverse ou de manquer de fair-play (anti-jeu...) ;
  • il y a très peu de contraintes techniques (sauf par mesure de sécurité, sont par exemple interdits : air sous haute pression, haute tension, utilisation de liquides...), ce qui permet d'obtenir parfois des robots qui ne font pas beaucoup de points mais sont ([1]) très créatifs.
  • les matchs sont ([2]) ouverts au public et animés.

Ceci fait qu'au final, chaque année environ 200 équipes participent à la Coupe : clubs amateurs, écoles d'ingénieurs, IUT, universités... Technologiquement, cela va du robot construit avec des Lego au robot de plusieurs dizaines de milliers d'euros.